La faune tunisienne: Des espèces réintroduites dans leur habitat naturel


Entre autres animaux réintroduits, on trouve le serval ramené en Tunisie en 1991 après sa disparition dans les années quarante.

Le nombre total des variétés végétales et animales identifiées s’élève à près de 12.000


La Tunisie compte de nombreux sites naturels d’une grande diversité biologique. Mais, en fait, quelles sont les espèces animales qui s’y trouvent ?

Selon le rapport national sur l’état de l’environnement en 2004, le nombre total des variétés végétales et animales identifiées s’élèvent à près de…12.000, réparties d’une façon inéquitable entre différentes zones et régions.

On estime d’ailleurs que certaines espèces ne sont pas originaires de Tunisie, qu’elles proviennent, pour ce qui concerne, par exemple, les mammifères marins, de la mer Rouge ou de l’océan Atlantique.

Il n’est pas possible, bien sûr, d’énumérer toutes ces espèces animales. Certaines sont très connues. Les visiteurs qui se rendent sur certains sites naturels comme l’Ichkeul, l’archipel de la Galite, Fernana, Aïn Draham apprennent à les connaître…

A l’archipel de la Galite, par exemple, on peut trouver le faucon d’Eléonore, qui est considéré comme un rapace rare et menacé. Il niche en groupe sur l’archipel. Son apparence ressemble à celle du hibou. Les jeunes faucons se nourrissent des passereaux migrateurs qui viennent en automne dans leur voyage vers le Sud, à la recherche de plus de chaleur. C’est à l’occasion des mouvements de migration des passereaux que ces faucons commencent leur chasse pour constituer un stock alimentaire à consommer pendant les jours difficiles. Cette espèce est considérée par les spécialistes comme migratrice, dans la mesure où elle passe l’hiver sur les hauts plateaux de l’Afrique orientale. Mais elle marque une pause assez longue dans notre pays.Parmi les autres espèces d’oiseaux qui transitent volontiers par notre pays depuis des décennies, citons l’Alouette bilophe. On en compte une vingtaine d’espèces se trouvant, notamment, dans les régions arides ou désertiques. Cet oiseau se plaît dans les déserts pierreux ou sablonneux et se nourrit généralement des insectes qui se trouvent à sa portée. De couleur blanche, jaune et noire ou marron, l’alouette bilophe a un beau duvet qui séduit les chasseurs.

Source: La Presse


Source: lapresse.tn

Tags: espèces animales réintroduites, espèces réintroduites, faune tunisie serval, faune tunisienne, la faune en tunisie, la faune tunisiénne, la faune Tunisienne*, ou trouver serval en tunisie, quels sont les especes reintroduites, serval en Tunisie, serval en tunisie, serval tunisie, tunisie serval, espèces, animales, l’archipel, tunisie, tunisie

Posté le jeudi 13 août 2009 dans Société



Laisser un commentaire





Les champs marqués d'une * sont requis.
Cliquez ICI pour signaler un commentaire illicite.
Merci.