Notice: Undefined variable: _SESSION in /var/www/vhosts/tunizien.net/httpdocs/includes/01config.php on line 11 Notice: Undefined index: member_id in /var/www/vhosts/tunizien.net/httpdocs/includes/01config.php on line 11 Notice: Undefined index: member_id in /var/www/vhosts/tunizien.net/httpdocs/includes/01config.php on line 12 Notice: Undefined index: HTTP_REFERER in /var/www/vhosts/tunizien.net/httpdocs/includes/01fonctions.php on line 7 Notice: Undefined index: min_2words_length in /var/www/vhosts/tunizien.net/httpdocs/includes/class.motscles.php on line 42 Notice: Undefined index: min_2words_phrase_length in /var/www/vhosts/tunizien.net/httpdocs/includes/class.motscles.php on line 43 Notice: Undefined index: min_2words_phrase_occur in /var/www/vhosts/tunizien.net/httpdocs/includes/class.motscles.php on line 44 Notice: Undefined index: min_3words_length in /var/www/vhosts/tunizien.net/httpdocs/includes/class.motscles.php on line 47 Notice: Undefined index: min_3words_phrase_length in /var/www/vhosts/tunizien.net/httpdocs/includes/class.motscles.php on line 48 Notice: Undefined index: min_3words_phrase_occur in /var/www/vhosts/tunizien.net/httpdocs/includes/class.motscles.php on line 49 Plantes ornementales : La société végétale - Société Tunisie

Plantes ornementales: La société végétale


• Balcons fleuris : bientôt à la rue de Marseille
Facteur important de l’esthétique urbaine et source d’emplois, le secteur de la plante ornementale contribue aussi à la lutte anti-pollution.

Directeur en floriculture et activités paysagères à la Coopérative centrale de semences et plantes sélectionnés, M. Amor Ammar estime que les pépinières sont en train de se multiplier en Tunisie. «Nous comptons pour notre part 18 pépinières, dont 5 spécialisées dans la production de plantes ornementales, situées à La Soukra, à Bejaoua, à Sahline, à Libna et à Sidi Thabet. Différentes variétés de plantes sont cultivées dans ces laboratoires naturels telles que le géranium, les palmiers, le laurier rose, le récoma jaune, le jacaranda, l’acacia, le mimosifolia, le giroflier».

La pépinière située à El Agba, relevant de la direction des espaces verts de Tunis, assure, avec ses 2 ha de superficie, une production florale et ornementale importante. Cela n’empêche pourtant pas l’importation de variétés méditerranéennes adaptées au climat tunisien. «Le recours à l’importation de plantes méditerranéennes, telles que dracéna, glycine, lilas, orthensia, relève d’une stratégie visant l’enrichissement de notre patrimoine floral», indique M. Ammar.

M. Mongi Sassi, le directeur de la pépinière d’El Agba, estime de son côté que «l’importation d’espèces rares est une manière de résister à la concurrence du marché mondial et, au-delà, d’en devenir un élément actif». Il est à noter que l’importation coûte cher aux pépinières. La dépense peut aller jusqu’à 35 mille dinars par mois. Toutefois, «pour minimiser le coût, nous tentons d’établir des échanges de type import/export, car nous exportons des plantes médicinales très demandées en Europe, telles que le laurier rose, la sentoline, la lavande, la marjolaine…».

Indispensable, l’entretien

La création des espaces verts peut être une entreprise coûteuse. «2 millions de dinars ont été nécessaires à la création du jardin méditerranéen situé à Montplaisir. Ce vaste terrain a été sauvé de la construction. De plus, ce jardin est une œuvre purement tunisienne», précise M. Sassi. Ces œuvres végétales se maintiennent grâce à un entretien régulier et rigoureux. «Pour sauvegarder les espaces verts, il faut multiplier les interventions en drainage et en arrosage, selon la nature et la variété des plantes et de la terre», précise M. Ammar. Certains espaces verts, du reste, ne jouissent pas d’un entretien suffisant. «Le parc du Belvédère a longtemps été négligé. Fort heureusement, sa réhabilitation et la mise en place d’un programme d’entretien en sa faveur sont en cours», fait remarquer M. Sassi. Un autre problème est celui qui concerne la relation qu’entretiennent encore beaucoup de gens avec la nature. En effet, le non- respect des plantes et des espaces verts menace tous ces efforts. «Nous avons choisi d’établir des contrats, tant avec des privés qu’avec des institutions publiques, afin qu’ils se chargent de l’entretien et de la protection des plantes», note M. Ammar.

Il est à noter qu’un code de protection des espaces verts sera bientôt mis en application, et ce, afin de mieux les préserver.

Par ailleurs, il est à remarquer que les espaces verts créés à travers les différentes régions ne reflètent pas les caractéristiques locales en matière de plantes ornementales : «Je trouve bien dommage le fait de ne pas utiliser, par exemple, les chênes-lièges et les fougères dans l’aménagement des espaces verts des villes du Nord-Ouest, au lieu des palmiers et des lauriers roses !», remarque M. Sassi.

Autre problème, dans une même ville, certains arrondissements jouissent d’un grand nombre d’espaces verts, tandis que d’autres semblent dépourvus de toute esthétique végétale. Il suffit pourtant de quelques bacs à fleurs çà et là, devant les maisons, pour embellir les façades, et mettre des couleurs, surtout dans les quartiers populaires. Selon M. Sassi, le recours aux «balcons fleuris» est une bonne solution qui débutera, d’ailleurs, par la rue de Marseille.

Tendances végétales

Il est clair que les jardins embellissent l’espace public. Mais l’influence de l’élément végétal au niveau de l’espace privé a un caractère plus intime, dont le besoin s’affirme de plus en plus.

En quête de bonheur simple et de parfums d’enfance, certains s’approprient des plantes dont ils aiment prendre soin.

Mme Monia, veuve et retraitée, trouve refuge dans le soin des plantes pour tromper la solitude. Pour sa part, Nabil opte pour les plantes ornementales par souci de décoration, mais aussi par amour de ce qui est naturel : «La touche esthétique qu’apportent les plantes d’intérieur au décor est sans équivalent».

Souci de décoration, besoin psychologique, les plantes sont aussi recherchées pour leurs parfums : «Les Tunisiens sont toujours demandeurs de fell, de jasmin, de misk ellil pour leurs odeurs enivrantes… Mais ils plantent volontiers aussi des arbres fruitiers tels que citronniers ou figuiers ainsi que des plantes comestibles comme la verveine et le laurier sauce», fait remarquer M. Sassi. Pour cette raison, les plantes grasses figurent peu parmi les variétés végétales prisées des Tunisiens.

Accro de jardinage, Mohsen, pas loin de la retraite, n’arrive toujours pas à concevoir la présence chez lui de plantes grasses : «Je les trouve inodores et inutiles…!», déclare-t-il franchement. Mais leur inutilité est loin d’être justifiée. La régénération de l’air qu’elles assurent compense l’absence de leurs parfums et leurs fruits. Ridha, la quarantaine, n’hésite pas, lui, à s’acheter des arbres fruitiers exotiques importés – cocotiers et autres –et à les planter chez lui pour leurs seuls côtés esthétiques et psychologiques : «Cela me permet de voyager dans mon jardin».

Quel que soit ce qu’ils recherchent, ces amoureux des plantes se retrouvent fréquemment aux pépinières, afin de dénicher des variétés à leur goût. Mais le plus important, c’est d’être conscient des besoins en soin et en entretien spécifiques que nécessite chaque variété. Nabil insiste fort là-dessus : «Avant d’acheter une plante, il faut absolument que je me renseigne sur tout ce qui la concerne : nom, pays d’origine, caractéristiques, soins à donner…De plus, grâce à Internet, j’acquiers une culture exceptionnelle dans ce domaine».

Qu’elle soit un arbre fruitier ou une plante à fleurs, une plante naine ou une grande plante, conçue pour décorer l’intérieur des maisons ou les jardins, elle apporte aux humains sérénité et gaieté.

D.B.S.

Source: La Presse


Source: lapresse.tn

Tags: AMOR AMMAR PEPINIERE TUNIS, Arbres ornementales+Tunisie, glycine dans une pepiniere à tunis, jasmin tunisien de quelle variete?, le nombre des pépiniéres de plantes ornementales se trouvant en tunisie, les noms des plantes de parfums qui se trouvent en tunisie, les pépinières de plantes en tunisie, les pépinieres de plants en tunisie, les pepinieres des arbres fruitiers en tunisie, les pépiniéres florales de tunisie, les plantes ornementales en tunisie, les plantes succulentes en tunisie, les vègétaux en tunisie, liste des plantes ornementales en Tunisie, noms Des plantes ornementales tunisie, ornementale plante tunisie, pante ornemental tunisie demande, pépinière palmier tunisie, pépinière d’El Agba, pepiniere de rose en tunisie, pépinière des plantes ornementales en tunisie, pépinière ornementale en tunisie, pepinière ornementale tunisie, pépinière plantes sousse tunisie, PEPINIERES (plantes)EN TUNISIE, pepinières de fleurs ornementales en tunisie, Pepinieres de Plantes mediterraneennes en Tunisie, pépinières plantes tunisie, plantes ornementales en tunisie, plantes ornementales entretien, plantes ornementales tunisie, plantes pour décoration +ornementales, plants ornementales en Tunisie, production des plantes ornementales et aménagement des espaces verts, production florale tunisie, tunisie pépinière plante, une pepiniere ornementale en tunisie+ importance, plantes, verts, espaces, sassi, plante, ammar, pépinières, variétés, ornementales, trouve, parfums, remarquer, l’importation, telles, végétales, entretien, tunisie

Posté le jeudi 13 août 2009 dans Société



Laisser un commentaire

Notice: Undefined variable: msg in /var/www/vhosts/tunizien.net/httpdocs/actu.php on line 148





Les champs marqués d'une * sont requis.
Cliquez ICI pour signaler un commentaire illicite.
Merci.