Notice: Undefined variable: _SESSION in /var/www/vhosts/tunizien.net/httpdocs/includes/01config.php on line 11 Notice: Undefined index: member_id in /var/www/vhosts/tunizien.net/httpdocs/includes/01config.php on line 11 Notice: Undefined index: member_id in /var/www/vhosts/tunizien.net/httpdocs/includes/01config.php on line 12 Notice: Undefined index: HTTP_REFERER in /var/www/vhosts/tunizien.net/httpdocs/includes/01fonctions.php on line 7 Notice: Undefined index: min_2words_length in /var/www/vhosts/tunizien.net/httpdocs/includes/class.motscles.php on line 42 Notice: Undefined index: min_2words_phrase_length in /var/www/vhosts/tunizien.net/httpdocs/includes/class.motscles.php on line 43 Notice: Undefined index: min_2words_phrase_occur in /var/www/vhosts/tunizien.net/httpdocs/includes/class.motscles.php on line 44 Notice: Undefined index: min_3words_length in /var/www/vhosts/tunizien.net/httpdocs/includes/class.motscles.php on line 47 Notice: Undefined index: min_3words_phrase_length in /var/www/vhosts/tunizien.net/httpdocs/includes/class.motscles.php on line 48 Notice: Undefined index: min_3words_phrase_occur in /var/www/vhosts/tunizien.net/httpdocs/includes/class.motscles.php on line 49 Pommes de terre : Production de semences locales : un filon à exploiter - Société Tunisie

Pommes de terre: Production de semences locales : un filon à exploiter


La pomme de terre (solanum tuberosum) est une plante d’origine sud-américaine. Elle a été introduite en Afrique à la fin du XIXe siècle, et on la rencontre aujourd’hui très fréquemment en zone aride, principalement au nord et au sud du continent africain, où elle alimente à la fois le marché des produits frais et l’industrie agroalimentaire.



En Tunisie, le secteur connaît une évolution importante. Cette année, on a programmé la plantation de 10.500 à 11.000 hectares. C’est pratiquement l’objectif réalisé l’année dernière.

L’augmentation continue des superficies destinées à la culture de pommes de terre implique une augmentation du besoin en semences. Or, la Tunisie ne produit que les semences destinées à la culture d’arrière-saison et une partie de celles des cultures de primeur et d’extra-primeur. «Pour ce qui est de la culture de saison, l’approvisionnement se fait essentiellement à partir des semences importées, qui atteignent 90%, les semences tunisiennes ne représentant que 10%, soit 2.400 tonnes», confie M. Mohamed El Fahem, directeur de la division du développement de la production au Groupement interprofessionnel des légumes (GIL). Les pays d’importation sont les Pays-Bas et la France, avec 95% des semences ainsi que, dernièrement, le Danemark, avec une quantité ne dépassant pas les 100 tonnes.

«Les projets de multiplication des semences de pomme de terre de classe “élite” importées avait démarré à partir de 1977, et ce, dans le cadre d’une coopération triangulaire Tunisie-Centre international de la pomme de terre (CIP) - Canada», précise M. El Fahem.

C’est le GIL qui a pris en charge cette opération par l’établissement de contrats de production auprès des multiplicateurs. Cette stratégie a permis de réduire la sortie des devises engendrée par l’achat des semences importées, mais le problème de la rentabilité de la multiplication des semences reste posé, entraînant, semble-t-il, une réticence des investissements privés vis-à-vis de ce secteur.

Le stockage des semences se fait à partir de la récolte de la culture de saison. Il peut durer du mois de juin jusqu’au début du mois de septembre pour servir à la culture d’arrière-saison. Cette dernière démarre fin août-début septembre et s’achève au mois de janvier, avec des semences 100% tunisiennes. Ensuite, il y a la culture de primeur qui s’étale du mois de décembre au mois de mai, pour laquelle 50% des semences sont tunisiennes tandis que les 50 autres sont importées. Enfin, la pomme de terre extra-primeur, cultivée du mois d’octobre au mois de mars, utilise des semences 100% tunisiennes.

Il existe 4 périodes de stockage à envisager :

— la première de deux à quatre mois et demi, pour les semences destinées à la culture d’arrière-saison.

— La deuxième de quatre mois et demi à six mois, pour les semences destinées à la culture d’extra-primeur.

— La troisième de six à sept mois et demi, ou les semences destinées à la culture de primeur.

— La dernière de sept mois et demi à neuf mois et une semaine, pour les semences destinées à la culture de pomme de terre de saison.

«Le GIL offre la possibilité de prolonger les périodes de dormance grâce au stockage dans les frigos, contrairement au stockage traditionnel pour lequel les périodes de dormance sont plus courtes», souligne le responsable.

Par ailleurs, les conditions climatiques des différentes régions du pays ont favorisé une production tout au long de l’année, avec des possibilités d’exportation vers les pays européens. Suite à une augmentation remarquable de la consommation de pommes de terre, qui entre désormais dans les traditions alimentaires des Tunisiens, de nouvelles régions font actuellement partie des zones de production. Il s’agit d’une migration vers le Sahel et l’intérieur du pays.

«Il y a lieu de signaler que, devant des conditions climatiques variées, on a besoin d’une conduite différente de celle qui existe au Cap Bon en particulier, première région à avoir introduit la culture de la pomme de terre», indique M. El Fahem.

La production de semences de pommes de terre en partenariat avec le GIL a ses avantages, puisque ces semences sont les seules produites en Tunisie, contrôlées et certifiées, quant à leurs qualités phytosanitaires et physiologiques. Elles sont produites sous le contrôle de la direction générale de la protection et du contrôle de la qualité des produits agricoles, relevant du ministère de tutelle. Le contrôle se fait à tous les stades de production.

La semence commercialisée par le GIL présente également des avantages financiers, puisque le prix de la tonne de semence importée varie de 800 à 900D, alors que la tonne de semences locales coûte 580D, avec une subvention exceptionnelle cette année de 100D par tonne, ainsi qu’une marge bénéficiaire de 50D la tonne réservée aux revendeurs. De plus, les agriculteurs ont la possibilité de s’approvisionner auprès des centres régionaux du GIL.

Le secteur de la production de semences de pommes de terre voit son importance s’accroître, tant par l’augmentation des superficies qui lui sont consacrées que par l’amélioration de la qualité des pommes de terre consommées annuellement par habitant. D’autre part, le développement de la production des semences locales répond également à des exigences extérieures qui deviennent de plus en plus difficiles.

La nouvelle stratégie pourrait, ainsi, réduire la dépendance alimentaire vis-à-vis de l’étranger et augmenter les rendements des cultures de pommes de terre d’arrière-saison et d’extra-primeur.
S.H.

Source: La Presse


Source: lapresse.tn

Tags: amélioration de la qualité de semences en tunisie, centre de stockage des semences de pomme de terre, controle semences pomme de terre, coopération triangulaire Tunisie – Centre International de la Pomme de terre (CIP) – Can, cuture de pomme de terre +tunisie, dormance de la pomme de terre, la culture de la pomme de terre en tunisie, la semence de pommes de terre en tunisie, le filon de la production de semences de pommes de terre en tunisie, les avantages de la plantation de pommes de terre en tunis, les zones de production de la pomme de terre en tunisie et climat, mohamed fahem pomme de terre, Mohamed Fahem+pomme de terre, pomme de terre arriere saison dans les zones arides, pomme de terre fahem, pomme de terre primeur, saison arrière saison +tunisie, pomme de terre+semis +tunisie, prix des semence de pomme de terre en tunisie, prix pomme de terre a tunis, Production de semences de pomme de terre /Tunisie, production de semences de pomme de terre en tunisie, semence de la pomme de terre en tunisie, semence de pomme de terre en tunisie, semences pomme de terre classe A tunisie, semenses pomme de terre mohamed fahem, vente et achats de semences de pomme de terre arrière saison en tunisie, vente pomme de terre +tunisie, semences, terre, culture, production, primeur, saison, pommes, destinées, tunisiennes, importées, tonne, d’arrière, tunisie, stockage, d’une, contrôle, périodes, partir, dernière, locales, d’extra, secteur, fahem, tunisie

Posté le jeudi 13 août 2009 dans Société



Laisser un commentaire

Notice: Undefined variable: msg in /var/www/vhosts/tunizien.net/httpdocs/actu.php on line 148





Les champs marqués d'une * sont requis.
Cliquez ICI pour signaler un commentaire illicite.
Merci.